Le creancier exerce l'action paulienne pour son compte et a son profit exclusif.

L'action paulienne ne peut pas etre exercee contre des actes par lesquels le debiteur neglige de s'enrichir. (Mons, 2 octobre 1985, Rev. Not. B., 1986, 185)
Les renonciations a accepter une donation ne sont pas susceptibles de faire l'objet d'une action paulienne, en raison de leur caractere personnel. De meme, le fait de ne pas exercer une simple faculte, sans qu'il y ait simultanement un acte positif d'appauvrissement, ne permet pas davantage d'intenter l'action paulienne.

Nederlands